Retour sur les 1res Automnales du Scrabble à Montreux

Par FSSc 17/09/2020 19:55

Compétitions

Organiser un tournoi de Scrabble semble très compliqué ces jours-ci, alors organiser un festival, quelle folie. Pourtant, une fine équipe s'est décidée à maintenir son projet de voir se dérouler les automnales de Montreux, en prenant soin de garantir au maximum un respect des normes anti-covid.
C'est donc avec plaisir et enthousiasme que tous les joueurs ont cheminé du samedi 05 au samedi 12 septembre à l'hôtel Helvétie pour disputer une semaine de TH très attendue.

Résultats du festival

Le TH2 du 5 septembre a directement donné le ton du festival.
Chacune de ses parties a dépassé les mille points, laissant clairement entrevoir une cadence soutenue tout au long de la semaine, ce qui n'est pas pour déplaire à certains. Le podium est très serré, creusant un écart avec la quatrième place. Robert Springer s'impose, 5 petits points devant Garen Yacoubian, devançant son compagnon de série, Nicolas Constantin.

Podium du TH2 du 5 septembre

Le TH3 PO couplé avec le championnat suisse en parties originales arrive le jour suivant, et fait trembler beaucoup de joueurs. Scrabbles et collantes s'enchaînent et font s'écrouler les points. Les joueurs n'ayant pas révisé leurs mots avec W peuvent le confirmer, (K)OWEITIE et LAWSONI(A) auront eu raison des scores de certains. Nicolas Bartholdi s'impose, suivi de Neil Clow et de Bertrand Belouineau. Au niveau suisse, c'est le tout nouvel espoir, Enzo Yerly, qui complète le podium.

Podium du championnat suisse en parties originales du 6 septembre

Lundi apporte également son lot de difficultés. Un coup en particulier, solo de l'ordinateur malgré la présence de quatre séries 1 dans la salle. MAL(N)UTRI, très difficile à former, et ne rapportant que 59 points, fait s'exclamer la salle. Neil Clow finit premier et avec une confortable avance, devant Pierre-Claude Singer et Roberto Seixas.

Podium du TH2 du 7 septembre

Compétiteur, l'actuel champion suisse revient le lendemain pour chercher une victoire. Bien lui en pris, car mardi lui sourit et lui offrit une fine victoire. Roberto Seixas s'impose et devance Robert Springer et Pierre-Claude Singer, mais avec ce brin de chance que chacun mérite d'avoir de temps en temps. En effet, Robert Springer trouve une superbe maçonnerie, DEALES, mais reçoit un duo car Mireille Wolf, la 23e classée du tournoi, décide de briller sur ce coup. Les dix points de solo aurait pu lui donner la victoire. Tout est dans les détails.

Podium du TH2 du 8 septembre

Mercredi voit venir Hugo Delafontaine. Dans le monde du Scrabble, il se fait très vite remarquer. Ce jour-là, il a fait plus de bruit que d'habitude. En effet, son score donne l'impression qu'il s'est imposé avec aisance devant Robert Springer et Pierre-Claude Singer. Pourtant, il a sué pour avoir sa place. Un zéro pour faux tirage sur un scrabble détruit une partie très facilement. Mais, le sang-froid de Hugo a déjà été mis beaucoup plus à l'épreuve, il réussit dès lors à enchaîner 4 solos qui lui font remonter le classement. Une belle leçon de contrôle de soi.

Podium du TH2 du 9 septembre

La fin de semaine commence doucement à arriver, mais il ne faut jamais se relâcher avant d'avoir atteint la ligne d'arrivée. Robert Springer, en tout cas, a continué son festival avec cette mentalité. Il gagne finalement le TH avec une avance de plus de 70 points sur le deuxième du classement, Yvan Constantin. Marie-Josée Kissling signe un très joli tournoi et s'offre la troisième place.

Podium du TH2 du 10 septembre

Neil Clow revient le vendredi, frais et reposé, et pose un magnifique négatif sur la première place du podium. Nullement inquiété par la troisième place, Robert Springer s'installe également confortablement sur la deuxième marche. Dans la même vague que les deux premiers, Christa Dupertuis met 40 points à la quatrième place, et mérite entièrement sa place de troisième.

Podium du TH2 du 11 septembre

La dernière journée des automnales arrive finalement.
Couplé avec le multiplex international pour les 50 ans de l'OIF, le TH en a fait voir de toutes les couleurs aux joueurs. En effet, la pression est toujours plus importante dans un multiplex, car l'appréhension de jouer non seulement contre une salle, mais plusieurs, peut parfois faire perdre beaucoup de moyens. Et les parties n'ont gâté personne, donnant non un mais deux nonuples, qui font s'écrouler des têtes.
Au final, deuxième après la première partie derrière Hugo Delafontaine, Roberto Seixas remporte le tournoi avec une régularité dans les négatifs à applaudir. Hugo Delafontaine termine deuxième, sur un zéro qu'il n'a pas pu entièrement compenser. Robert Springer complète le classement et signe une très jolie semaine de performances.

Photo du podium suisse du Multiplex : illustration principale de cet article (voir tout en haut)

Les automnales se concluent sur un petit apéritif, non pas d'au revoir, mais d'à bientôt. Rien que d'y penser, le sourire apparaît.