Assemblée Générale FSSc du 29 septembre 2018

Par FSSc 25/09/2018 13:00

Info-clubs
L'Assemblée Générale de la Fédération Suisse de Scrabble se tiendra ce samedi 29 septembre 2018 à Champagne (VD). L'occasion pour les représentants des clubs de visiter la Fabrique, une usine d'où sortent tous les jours des milliers de flûtes au beurre. Secrets de fabrication, dégustation, emplettes... N’hésitez pas à profiter des célèbres délices de Champagne !
  • Ouverture des portes dès 8h45. Café et croissant offerts.
  • Début de l'Assemblée Générale à 9h30 précises.
Ci-dessous, vous trouverez tous les documents utiles et les rapports d'activités en vue de l'Assemblée Générale. Les rapports du président (Kévin Meng), du directeur financier (Vincent Pirlet) et des vérificateurs de comptes (clubs ARF et BAS) ne sont pas partagés pour le moment. Ils seront lus par leurs auteurs lors de l'Assemblée.



Documents utiles pour l'AG


Rapport de la représentante de la région BEJUNE
Par Jaqueline Péclard

A propos de la représentation de la région BEJUNE, j’ai reçu des demandes de club concernant les classements et les compétitions. J’ai pu les diriger vers les bonnes personnes ou gérer le problème moi-même. Malheureusement, lors de la saison 2017-2018, nous avons perdu le club d’Orvin par manque de joueurs.

Dans le cadre de la récolte de fonds pour les CDM de Tremblant, je me suis occupée de la vente de jus de pomme en prenant contact avec le pressoir de la Borcarderie dans le Val-de-Ruz (NE), ainsi que de la prise des commandes, les achats, l’étiquetage des bouteilles à la main (les étiquettes ont été offertes par des amis), l’emballage et la livraison dans les tournois. Il y a également eu des livraisons en privé pour un total de 400 litres de jus de pomme vendus. Au départ, 300 litres étaient prévus, mais au vu de l’engouement des scrabbleurs que je remercie, j’ai commandé 100 litres supplémentaires.

Concernant les trophées des championnats suisses, j’ai commandé les lanternes et les bougies – malheureusement trop grandes et parfois encombrantes. La distribution s’est faite lors des différents championnats. J’ai également commandé des trophées adaptés pour les championnats suisses des jeunes.

Lors des organisations du Comité, j’ai organisé la buvette à deux reprises en collaboration avec Marianne Geiger. Le championnat en blitz à Lausanne a réuni une cinquantaine de personnes. Lors de la finale du concours des écoliers à Matran, environ 200 personnes étaient présentes. Nous avons constaté qu’il est plus compliqué d’organiser une buvette avec le Comité plutôt qu’avec un club où chaque membre apporte de quoi se sustenter. Il a fallu chercher des bonnes volontés pour nous seconder. Nous les avons trouvées et les remercions pour leur aide. Les efforts de la journée à Matran ont été récompensés par un joli bénéfice pour la Fédération dont nous sommes satisfaites.

L’une de mes responsabilités a consisté à superviser la gestion du matériel de la Fédération. Cette responsabilité incombait alors à Claude Tharin qui ne possède officiellement plus ce rôle. Après enquête pour déterminer quels clubs étaient en possession de ce matériel, la moitié n’avait pas répondu au questionnaire et j’en ai déduit que ces clubs n’avaient aucun matériel de la Fédération en leur possession. J’ai tout de même remarqué que des banderoles vertes « SCRABBLE » sont restées dans les clubs qui organisent régulièrement des tournois, ce que je comprends aisément. Les grands tableaux sont de moins en moins empruntés pour faire place au beamer, soit celui de la Fédération ou celui des clubs. Dernière nouveauté en date : nous avons fait l’acquisition d’une caisse que j’ai remplie avec du matériel de dépannage (enrouleur, scotch, feutres, ciseaux, pharmacie).

Ma contribution au Scrabblophile a été de rechercher, avec l’aide de notre secrétaire Nicole Epple, une imprimerie dans le canton de Neuchâtel pour simplifier les déplacements. Nous avons retenu l’offre de l’imprimerie Baillod à Bevaix (NE) pour le Scrabblophile, ainsi que celle de l’imprimerie Val Impressions à Cernier (NE) pour la papeterie.

Enfin, j’ai recherché un lieu centré et convivial pour l’Assemblée Générale du 29 septembre 2018. J’ai effectué la réservation à La Fabrique à Champagne, où le Comité se réjouit d’ores et déjà de vous accueillir.



Rapport de la représentante du canton de Fribourg
Par Marianne Geiger

Ces responsabilités très nouvelles pour moi m’ont donné l’honneur de participer au fonctionnement de la Fédération, avec un Comité tout neuf depuis septembre 2017. Les clubs fribourgeois ne m’ont que peu sollicitée et fonctionnent sans problème.

Les informations circulent par mail ou par messagerie instantanée et fusent lorsqu’il y a des choses importantes à régler. Beaucoup de décisions sont prises par écrans interposés. Je m’adapte et fais de grands efforts pour être à la hauteur.

J’ai donné de mon temps et de mon enthousiasme pour la buvette, l’installation ou le rangement de quelques-unes des manifestations organisées par le Comité. Il s'est agi en particulier du championnat en blitz en décembre à Lausanne, des championnats suisses des jeunes en février à St-Martin, du tournoi organisé par les jeunes en mars à Jongny (par mon rôle de membre de la CJ également) et de la finale du concours des écoliers en mars à Matran. Je souhaite souligner l’importante collaboration avec Jaqueline, le bon travail d’équipe à Jongny et l’appui de toutes les personnes « externes au comité » qui nous ont aidés à Matran. Lors de ce dernier événement, la vente de café et sandwiches a largement dépassé nos attentes grâce aux parents qui ont accompagné leurs jeunes.

Dans le cadre de la récolte de fonds pour les CDM de Tremblant, j’ai proposé de mettre sur pied une vente de fondues dont le bénéfice irait aux jeunes de l’équipe suisse. Les clubs et les jeunes ont parfaitement répondu à cette opération de choc. Le fromager, Marc-Henri Horner, oncle de Nicolas Horner, espoir affilié au club de Scrabbulle, est devenu le pilier du succès de notre opération et nous lui sommes très reconnaissants de sa générosité.

J’ai alors collecté toutes les commandes, récolté les fondues à la fromagerie de Marsens, et je les ai livrées lors des compétitions organisées entre février et avril. Les acheteurs ont été satisfaits de la qualité du produit proposé par Monsieur Horner.

Parmi nos jeunes vendeurs, Joachim Taverney, jeune affilié de ma section jeunes des Mots-en-Veveyse, était très motivé et s’est révélé être un excellent vendeur. Lara Guérin, jeune affiliée du club de Vouvry, a assuré la promotion de ces fondues sur Facebook. Mention spéciale pour ces deux individualités qui ont largement contribué au succès global de l’opération « fondues ».



Rapport de la représentante du canton de Genève
Par Frédérique Viani

Cette première année au sein du Comité m’a permis dans un premier temps de me familiariser avec le fonctionnement de la Fédération. Mon rôle d’antenne genevoise m’a amenée à explorer de nouvelles pistes pour développer la pratique du jeu.

Une animation au musée Voltaire, organisée par la ville de Genève, à laquelle j’ai participé en compagnie de Thierry Hepp, a été très bénéfique. En effet, la Fédération a été approchée à deux reprises par la suite. Dans un premier temps, elle a été présente pendant une matinée au Salon du Livre à Palexpo. Doriane Muhlemann et Patricia Arnaud ont été les grandes artisanes de cette animation de niveau scolaire. Elles ont pu nous faire bénéficier de leur grande expérience avec les jeunes des écoles genevoises.

Suite à ce succès, la foire des Automnales à Palexpo nous a ouvert leurs portes. Le lundi 5 novembre 2018, nous y animerons une grande soirée spectaculaire, où notre triple champion du monde Hugo Delafontaine tentera de battre un record du monde reconnu par le Livre Guinness des records.

Outre les coups de main habituels lors des tournois, ainsi que les réunions du comité, une de mes tâches importantes concernait la récolte de fonds pour les CDM de Tremblant. La quête de fonds n’est jamais facile. Les efforts sont grands et les résultats souvent en deçà des attentes, mais je crois que nous sommes parvenus à assurer un résultat financier global très satisfaisant.

Je vous souhaite à tous une excellente saison.



Rapport du représentant du canton du Valais
Par Laurent Gaillard

Faire un bilan après une année d’activité n’est jamais chose aisée. Je vais tenter de synthétiser la saison écoulée de mon point de vue.

Nous sommes entrés en fonction lors d’une année chargée en termes d’organisation puisque les CDM de Tremblant se profilaient déjà à l’horizon. Se rendre outre-Atlantique a forcément un coût et nécessite une grande gestion. Nous avons donc dû beaucoup vous solliciter cette saison et nous vous remercions des efforts que vous avez consentis. Le rôle d’une fédération était, à mon sens, d’offrir des possibilités d’hébergement et de voyage pour la seule durée des CDM. Nous étions conscients que le Canada impliquait forcément des séjours prolongés pour des vacances et que chacun était libre de s’organiser de son côté pour ses loisirs. C’est donc sans surprise qu’aucun affilié n’a profité de l’offre faite via notre agence de voyage.

Nous étions peut-être maladroits pour notre première organisation, mais nous acceptons avec plaisir des retours et suggestions.

Pour l’aspect événementiel de la saison, nous avons organisé une présence de la Fédération à la « Cité des Jeux » en novembre à Martigny, au festival des ludothèques « Lausanne joue » en février à Lausanne, ainsi qu’au week-end du « Ludesco » en mars à La Chaux-de-Fonds. J’en profite pour remercier encore toutes les personnes qui s'y sont impliquées.

Il est difficile de mesurer l’impact de tels événements. Alors que notre Fédération est une petite structure en comparaison avec d’autres, le Scrabble est une activité qui attire forcément beaucoup moins de gens en masse. Il s’agit souvent d’une personne isolée qui a un intérêt marqué pour le jeu qui va cogiter et franchir le pas de l’entrée en club. Mais ne dit-on pas que les petits ruisseaux forment les grandes rivières ?

Je garde une belle expérience de cette première saison et un bon ressenti en général. Participer à l’organisation du Festival de Suisse à Martigny m’a également apporté beaucoup de satisfaction et m’a fait prendre conscience de la charge d’implication pour organiser ce type d’événements internationaux.

Ma jeune expérience dans le monde du Scrabble m’a quand même fait voir l’envers du décor grâce à mon poste. Je comprends qu’il est difficile de recruter des membres. D’une certaine manière, le tout numérique ne contribue pas à faciliter les choses, mais il faut s’en servir comme un outil pour soutenir tout le travail de fond réalisé par les clubs.

Une ambiance, des rencontres, la passion du jeu de lettres et, pour la plupart, l’envie de progresser : tout cela forme un cocktail qui est la base du jeu en club. C’est ce qui nous fait jouer en club plutôt que sur une tablette seul chez soi.

Il faut donc continuer de transmettre cette essence de base et garder le plaisir de s’investir.



Rapport du représentant du canton de Vaud
Par Benoit Delafontaine

C’est avec un grand plaisir que j’accepté, en 2017, de faire partie du nouveau comité de la Fédération présidé par Kévin Meng. Au sein de cette équipe, j’ai eu l’occasion d’assumer trois types de fonctions : la rédaction en chef du Scrabblophile, la qualité de répondant pour le canton de Vaud, et enfin, la participation à diverses réunions et discussions.

Le poste le plus important, en termes de temps comme en termes de responsabilités, a été le Scrabblophile. Cela m’a en effet demandé un grand travail de rédaction (actualités, éditorial, partie commentée, coup du mois), de mise en commun des articles des divers contributeurs, de réception des corrections et de supervision de la mise en page. Cette saison a été marquée par une transition avec l’ancienne équipe qui a publié tous les numéros de 2017, et par quelques changements dans la forme et le fond du magazine : 5 éditions annuelles au lieu de 4 ; 24 pages majoritairement en noir et blanc au lieu de 32 pages en couleur ; une orientation axée sur les jeux et les parties (commentées et de niveaux variés). Malgré des difficultés dans la recherche d’un graphiste responsable de la mise en page et un couac malheureux concernant plusieurs photos du numéro 292, je retiens les éléments positifs et suis toujours motivé à tenir ce rôle à la saison prochaine. J’en profite pour signaler que les propositions d’aspirants rédacteurs (ou aspirantes rédactrices) et les critiques constructives sont les bienvenues.

Le rôle de répondant du canton de Vaud était moins clair à mes yeux. Il a consisté principalement à vérifier les coordonnées des clubs du canton et à me tenir à la disposition des joueurs et des clubs vaudois qui souhaitaient faire remonter des remarques au Comité. Malheureusement, la faible communication au sujet de ce rôle de répondant, couplée avec ma participation très réduite aux compétitions suisses de la saison, a fait que je n’ai pas eu l’occasion d’exercer cette fonction autant que je l’aurais voulu. Je compte donc conserver ce rôle à la saison prochaine et m’y impliquer davantage. De plus, je pourrai compter sur le concours d’une aide précieuse en la personne de Dominique Pittet, du club de Riviera, qui s’est montrée intéressée à m’assister pour certaines missions. Je l’en remercie, lui souhaite la bienvenue dans notre équipe de soutien, et suis convaincu que 2018-2019 sera une belle saison pour le canton de Vaud.

Finalement, faisant partie du comité, j’ai souvent correspondu avec les autres membres sur les questions que nous avions à régler ensemble. Les applications de discussion nous ont bien facilité la tâche, et j’ai apprécié d’être consulté sur toutes sortes de sujets. Je crois que cette collaboration a été fructueuse et je suis heureux qu’elle se soit conjuguée avec une ambiance agréable, tant à distance que lors de nos réunions. Un merci particulier à Kévin pour son respect des opinions de chacun et sa disponibilité malgré ses nombreux voyages.



Rapport du président de la Commission du Classement et des Tournois (CCT)
Par Vincent Pirlet

La saison 2017-2018 arrivée à son terme, il est l’heure d’en faire le bilan. Il faut d’abord signaler un changement dans la composition de la CCT puisque Grégoire Tercier a repris la vice-présidence en lieu et place de Carole Engelberger. Nous la remercions pour ses trois années de collaboration, durant lesquelles elle s’est occupée en priorité des homologations des compétitions.

Après avoir publié les nouvelles séries (sur la base du classement international) en début de saison, la CCT s’est penchée sur le règlement de sélections des CDM de Tremblant lors de sa réunion du mois d’octobre. Selon la politique du nouveau Comité, une ligne un peu plus stricte a été observée pour les catégories adultes.

Ensuite, une réflexion sur les Interclubs suisses a été initiée avec la proposition d’une compétition se déroulant lors des séances de club respectives, comme cela se fait en Belgique. Cette formule n’a cependant pas convaincu les joueurs présents lors des Interclubs organisés en février à Neyruz. Ce sont 14 équipes de 4 joueurs (ou plus) qui s’y sont rencontrées dans la bonne humeur ce jour-là.

Quelques jours plus tard, la FSSc était impliquée pour la première fois dans un multiplex – tournoi en simultané – en semaine grâce à une bonne collaboration avec nos amis belges.

Enfin, la mise en place d’un système de double-encodage passait par un atelier de formation à l’encodage par les correcteurs. Sa mise en œuvre fut plus complexe qu’imaginé. Les difficultés techniques ont mené à son abandon sous la forme proposée par le Comité lors de la dernière Assemblée Générale. Belle saison 2018-2019 à tous !



Rapport du président de la Commission des Jeunes
Par Roberto Seixas

Une page s’est tournée avec le retrait d’Hugo Delafontaine de son poste de président de la CJ. Je l’ai donc remplacé et effectué ma première année à la tête de la commission. Comme d’habitude, le Concours des écoliers romands, le Camp Scrabble et Loisirs et la course pour les CDM de Tremblant ont constitué les principaux événements de la saison.

A propos du Concours 2017-2018, un changement majeur a eu lieu cette année : la Fédération ne récompense plus les lauréats par une sélection pour les CDM. En effet, comité et commission ont décidé de recentrer le rôle du Concours vers la promotion et d’en réduire l’aspect « compétition ». Pour compenser, la dotation en invitations pour le Camp Scrabble et Loisirs a été doublée.

La feuille de qualification a fait l’objet d’une nouveauté : la version électronique à remplir via le site Internet. Il est difficile de mesurer l’impact de cette nouveauté car elle a été introduite trop tardivement. Afin de rendre cette feuille de qualification plus ludique et attractive, la CJ a décidé dernièrement d’en changer légèrement le format. Le format électronique ne sera donc pas reconduit en 2018-2019.

La participation à la phase de qualification a légèrement baissé (911 participants), notamment dû au flou lié à la version électronique et à un lancement tardif. Cela sera rapidement corrigé en 2018-2019 car le Concours débutera dès la mi-septembre.

En revanche, l’absentéisme à la finale (organisée à Matran) a pu être évité grâce à l’introduction d’un coupon-réponse. Seuls 9 jeunes qui avaient confirmé leur venue n’étaient pas présents le jour J. Malgré un nombre total de 78 finalistes, les retombées du concours 2017-2018 sont presque nulles, sauf à Fleurier. La stratégie de promotion et de suivi post-finale sera revue pour la saison 2018-2019. Une vidéo de présentation du camp Scrabble et Loisirs est notamment en cours de préparation.

Le Camp Scrabble et Loisirs à Charmey est reparti sur de bonnes bases avec 22 participants (contre 12 l’année précédente), grâce aux camps offerts via la Concours et à la participation d’une grande part des jeunes affiliés. Le camp s’est bien déroulé sans problème majeur et avec des comportements adéquats à souligner.

Heureux du déroulement du camp, la plupart des participants devraient revenir l’année prochaine. Nous espérons continuer sur notre lancée dans le cadre d’une première édition à Ravoire (VS), lieu du séjour des jeunes des CDM de Martigny en 2017. Cette onzième édition au total aura lieu du 17 au 19 mai 2019.

Enfin, les CDM au Québec ont décuplé la motivation des jeunes à performer. Tous les jeunes ayant joué les 5 compétitions requises pour le classement des jeunes ont amélioré leurs performances, sans exception ! Mentions spéciales à Tharanya, Noé et Myla qui ont augmenté leur moyenne de plus de 10% ; Enzo qui a marqué des pourcentages de deuxième série à plusieurs reprises ; Sumac qui passe de la sixième à la quatrième série d’un coup.

Le niveau global est encourageant puisqu’il n’avait pas été aussi élevé depuis 2013. En effet, dix jeunes ont rempli les critères de sélection pour les CDM de Tremblant. Malheureusement, leurs résultats à l’Elite n’ont pas totalement reflété leur belle progression durant la saison, notamment à cause des parties plutôt difficiles et probablement de la fatigue.



Rapport du représentant suisse au Conseil d’Administration de la FISF
Par Jean-Paul Festeau

Le Conseil d’Administration (CA) et le Comité Directeur (CD) de la FISF se sont réunis à deux reprises en 2017-2018, une fois à Aix-les-Bains et l’autre fois à Tremblant. Après que j’ai remplacé Daniel Kissling comme délégué suisse, le visage du CA pour la période se présente de la façon suivante : Patrice Jeanneret (président), Florian Lévy (France, vice-président, promotion et développement du site Internet), Françoise Marsigny (Québec, secrétaire administratif), Yves Brenez (Belgique, trésorier), Amar Diokh (Sénégal, deuxième vice-président, relations Afrique et Francophonie) et Jean-Paul Festeau (Suisse, en charge des jeunes et du Scrabble scolaire).

Nommé membre du CA à l’été 2017, j’étais appelé à contribuer au développement du secteur des jeunes et du Scrabble scolaire. J’ai également accepté de reprendre la présidence de la CIJSS ad interim en automne 2017. Le fonctionnement de cette commission ne reposant que sur son président, j’ai proposé de renforcer son rôle en créant un bureau de trois personnes, avec un président et eux membres ayant des compétences, soit en Scrabble de haut niveau, soit en Scrabble scolaire. Ce concept a été accepté et le bureau est désormais opérationnel avec Lucie Dion (Québec) et Romain Santi (Belgique).

Les Parties Mondiales des Jeunes (PMJ Automne + Printemps) ont été préparées respectivement par le Sénégal et le Québec avec une participation totale de plus de 1200 jeunes lors de chacune des deux parties préparées. Autre compétition : le Simultané Mondial des Jeunes a été préparé par la France et s’est déroulé le samedi 17 mars avec une participation de 374 jeunes. Un module de jumelage des clubs scolaires a été développé. Le logiciel fonctionne : les fiches sont validées par le soussigné qui les publie sur le site de la FISF et informe les fédérations concernées. Lors de la saison écoulée, deux demandes ont été formulées.

La formation en ligne pour les enseignants de français constitue le projet phare, mené par le soussigné avec la collaboration du joueur et enseignant français Aurelien Delaruelle. Le but est de mettre à disposition des enseignants de français des thèmes de grammaire ou de vocabulaire qui peuvent être illustrés en jouant au Scrabble lors de séances d’exercices. Les principaux axes sont :
  • La création de 12 mini-vidéos, disponibles pour le grand public, expliquant l’avantage d’utiliser le Scrabble dans l’enseignement. Les acteurs de ces vidéos sont deux scrabbleurs suisses : Carole Engelberger et Benoit Delafontaine ;
  • La création de thèmes à mettre à disposition des enseignants ;
  • La réalisation d’une base de données pour que les enseignants puissent accéder aux thèmes et recevoir des informations de la part de la FISF et des fédérations nationales.
D’autres projets sont en cours, dont certains en bonne voie de réalisation : tournoi international avec « séjour des jeunes » ; tournoi duo adulte-enfant ; actualisation et réédition de l’ouvrage « Scrabble pour les jeunes » ; changement des catégories d’âge chez les jeunes ; changement du nom de la CIJSS.



Rapport des représentants suisses à la Commission Internationale du Règlement
Par Clara Gonin et Grégoire Tercier

Pour commencer, il est intéressant d’expliquer nos responsabilités et notre manière de fonctionner. Le poste de délégué suisse à la Commission Internationale du Règlement consiste à participer aux débats de la commission, établir le lien entre la commission et la FSSc, et gérer le pool d’arbitrage au niveau suisse. Lors de certains débats, nous faisons appel aux membres du pool d’arbitrage afin de leur demander conseils et avis.

Lors de la saison 2017-2018, nous avons commencé par actualiser la liste des membres du pool d’arbitrage suisse. Nous avons ainsi demandé à chaque membre s’il était d’accord de continuer à en faire partie et recherché des membres supplémentaires pour le compléter. Trois membres ont décidé de se retirer du pool (Nadia Bridel, Mady Brasey et Patrick Rossire), tandis que trois autres membres ont décidé de le rejoindre (Roberto Seixas, Christine Bays et Francis Niquille). Merci aux uns pour leur engagement durant de nombreuses années et aux autres pour celui lors des années à venir ! Si vous êtes intéressés à renforcer notre pool, n’hésitez pas à nous faire signe : nous recherchons notamment de nouveaux membres genevois et neuchâtelois.

Au niveau international, la commission s’est attelée à une refonte du Règlement du Scrabble Duplicate de compétition. Le but était de réécrire de manière plus homogène et plus cohérente les différents points du règlement sans en changer le sens, ainsi que d’intégrer l’idée d’obliger le joueur à écrire son mot en entier. De plus, un important travail a été réalisé au niveau des définitions des termes utilisés, en améliorant certaines définitions existantes et en ajoutant de nouvelles qui étaient manquantes.

Ainsi, les changements majeurs incluront :
  • L’ajout de définitions sur les notions de « mot joué » et « mot formé en raccord » ;
  • La suppression de la règle sur la lettre finale omise ;
  • Un durcissement de la règle des raccords, dans le cas d’un prolongement d’un mot déjà posé sur la grille.
La nouvelle version du règlement a été approuvée au cours de l’été 2018 par la FISF et les fédérations nationales. Elle sera publiée cet automne et officiellement appliquée dès le 1er janvier 2019. Nos prochaines actions seront donc de communiquer cette nouvelle version du règlement, ainsi que d’inviter et d’aider arbitres et joueurs à en prendre connaissance.

La commission a également le projet de mettre à jour le « GOA », soit le Guide d’Organisation et d’Arbitrage, dont la dernière version date de 2014 et qui mérite une révision approfondie.

Si vous avez des questions par rapport à notre rôle, par rapport au pool d’arbitrage suisse ou à la nouvelle version du règlement, nous y répondrons avec plaisir par mail ou de vive voix.